Aurélie GODEFROY – Méditer, une médecine des âmes

Aurélie GODEFROY – Méditer, une médecine des âmes. Albin Michel. 17 euros.

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/mediter-9782226323804

aurelie godefroy mediter

Editeur : « Dans un environnement de plus en plus survolté et anxiogène, où le sens de ce que nous faisons se perd dans la multiplicité des informations et la pression croissante, l’acte de méditer, ne fut-ce que quelques minutes, permet de retrouver un calme intérieur et un espace salvateur. D’autant que, affranchie de la religiosité et forte des études scientifiques qui prouvent ses bienfaits, la méditation peut se concentrer aujourd’hui sur le mieux-être et la recherche personnelle, et que sa pratique sert également à équilibrer la santé, la fatigue, les dépressions, les phobies et addictions diverses…
Ce livre, qui réunit spécialistes, religieux, médecins et chercheurs, est un voyage riche d’enseignements, un parcours où la recherche de l’intériorité se mêle à la vie quotidienne. Car soigner notre mal-être permet de nous montrer meilleur pour autrui comme le prouvent, avec efficacité et empathie, les nombreux témoignages réunis ici au fil des rencontres d’Aurelie Godefroy, journaliste au Monde des religions et à France 2. »

 

*** Mon Avis ***

Huit visions différentes et modernes de la méditation !

 

 J’avais un a-priori, qui s’est vite envolé : « encore un livre sur la méditation, un énième, avec plein de « stars » interviewées à ce sujet ». Effectivement, c’est bien le cas ! Mais en fait, cela fait la richesse du livre. En effet, chaque point de vue donne à voir, à penser et à mettre en pratique la méditation – il faut l’expérimenter. La méditation, quelle que soit sa forme, est un moyen habile menant à la fin des souffrances, au lâcher-prise, au calme, à la paix de l’esprit et du corps.

 La valeur ajoutée du recueil d’Aurélie Godefroy, c’est d’offrir au lecteur huit facettes, modernes, adaptées à l’esprit occidental, de la méditation bouddhiste.  Non pas que « Méditer, une médecine des âmes » offre huit techniques de méditations : non, c’est ici une « méditation » sur la méditation…

 L’important n’est pas la notoriété des personnalités questionnées, mais la pertinence de leurs propos et ce que l’on peut en retirer pour notre bien-être quotidien.
 Étonnamment, ce n’est pas ici un livre mainstream ou easy-reading, même si le but est de sensibiliser le grand public à la méditation – ce que les personnes qu’Aurélie Godefroy interroge font déjà très bien; car leur travail fut de « démocratiser » la méditation. Non, au-delà des personnalités racoleuses, on les trouve ici se confiant sur leur intimité envers la pratique méditative, l’exposant avec réserve pour certains, ou libérées de cela pour d’autres.

 Huit personnalités donc et autant de spécialistes de la méditation, qui évoquent ainsi le sujet sans détour lors d’entrevues menées par Aurélie Godefroy – journaliste, écrivain et présentatrice de l’émission Sagesses Bouddhistes.
 Christophe André, Benoît Billot, Jean-Gérard Bloch, Daniel Chevassut, Thierry Janssen, Frédéric Lenoir, Fabrice Midal, Matthieu Ricard : voici ces huit hommes, tous occidentaux, qui sont interrogés sur le sens et l’origine de la méditation telle qu’ils la conçoivent et l’appliquent au quotidien, dans leur vie comme dans celles de ceux qu’ils rencontrent dans leurs professions respectives.
 Comme on le verra, ces huit personnalités contrastent fortement entre elles…
 Néanmoins, je pense qu’il aurait été bien que s’y ajoutent Christophe Fauré et Eric Rommeluère, mais cela n’engage que moi.
L’ouvrage est préfacé par le mythique Marc de Smedt des éditions Albin Michel – un autre spécialiste du sujet. Les entretiens sont articulés grâce à des textes d’Aurélie Godefroy qui nous explique comment elle en est venue à rencontrer ces spécialistes – et l’on constate que pour cela, des années ont été nécessaires pour la collecte.

 C’est Christophe André qui « ouvre le bal ». Ce Docteur en psychiatrie est une star de la « pleine conscience » qu’il a « reçu » de Jon Kabat-Zinn (JKZ pour les intimes). J’ai trouvé ça rude de commencer par cet entretien, car je n’ai trouvé aucune chaleur dans ses propos, et c’est presque comme s’il s’excusait de parler de cette chose honteuse qu’est la méditation, qu’il a « bien fallu » moderniser, laïciser, médicaliser afin de la rendre digeste et omniprésente désormais chez les soignants. Pour un bouddhiste comme moi, il m’a quelque peu frisé le poil…
 Christophe André vend ses produits, MBSM, MBCT et MBI, et même s’il fait cela avec modestie et peut-être de la réserve, on le sent prisonnier de son business.
 Le point positif est que l’on apprend quelque chose à le lire et que ces différentes techniques américaines ont une réelle utilité.
 Un autre bon point c’est que la méditation, qui est une technique merveilleuse, est désormais infusée, popularisée, « démocratisée ». Merci tout de même à Christophe André !

 Puis vient le tour de Jean-Gérard Bloch, médecin rhumatologue sur Strasbourg. Celui-ci est plus directement lié au bouddhisme, car il eut pour maître Tarab Tulkou Rinpoché, qui me rappelle Chögyam Trungpa. Mais il est également lié à JKZ dont il a suivi la formation MBSR.
 J-G. Bloch montre un visage plus avenant, sympathique et humain que son prédécesseur. Il nous révèle ses programmes de formation, notamment le Diplôme Universitaire de « médecine, méditation et neurosciences » ainsi qu’un module de vingt-heures de méditation en troisième année de médecine.

 Un troisième docteur prend le relais : Daniel Chevassut, praticien hospitalier en homéopathie, de Marseille. Celui-ci est franchement rayonnant, solaire. Il a failli perdre la vie et cela l’a transformé. Il est également relié aux enseignants bouddhistes et il a d’épaisses connaissances bouddhiques. Quelle fraîcheur !
 Il est pionnier en France dans le traitement de la souffrance. Sa belle personnalité très colorée égaye la lecture, d’où il ressort que Daniel Chevassut a parfaitement su synthétiser son expérience et ses connaissances. Remarquable !

 Matthieu Ricard, l’inévitable docteur en génétique devenu moine, est ensuite questionné et c’est presque malheureux, car il est le seul de l’ouvrage à dire des choses conventionnelles et traditionnelles au sujet de la méditation et du bouddhisme – en même temps, cet exercice du milieu du livre peut être vu comme un repère efficace pour les lecteurs qui ne connaîtraient pas grand chose au bouddhisme. Donc c’est un mal pour un bien ! Merci Matthieu, merci Aurélie !

 C’est ensuite au père Benoit Billot, bénédictin au prieuré Saint-Benoit d’Etiolles de prendre la parole pour nous donner sa version de la méditation assise conjuguée à la méditation chrétienne.
 Il m’a un peu fait grincer des dents, mais cela est lié à mon passé. Cet enseignant du Zen Sanbo-Kyodan a également fondé la célèbre Maison de Tobie. Son intervention est profondément marquée du sceau chrétien, bien qu’il soit bienveillant dans ses propos. J’ai appris des choses dans son discours très didactique et cela est à porter à son crédit.

 Un autre inévitable, Fabrice Midal, prend ensuite le siège tout juste réchauffé. Mais, comment dire ? Fabrice Midal, à l’ego surdimensionné, tire à boulets rouges sur tout ce qui bouge, et n’éclaire rien du tout. Incompréhensible. On ne gagne rien à le lire. Au suivant ! comme disait Brel.

 Frédéric Lenoir, autre grande figure contemporaine de la spiritualité, pose ensuite ses valises pour un entretien bien trop court ! En effet, voilà quelqu’un de véritablement humain, d’humble, de réfléchi, de doux, de bienveillant ! Il nous parle ici de ses interventions dans les écoles auprès de jeunes enfants, et de l’apport dans leur quotidien de la méditation et de la philosophie. Totalement passionnant ! Frédéric Lenoir se met à leur niveau – et c’est magique ! Un homme franchement adorable !

 Enfin, un inconnu pour moi, Thierry Janssen termine la valse des huit prétendants, et c’est le clou du spectacle : c’est proprement, absolument lumineux. Profondément humain, foncièrement spirituel. Un entretien tellement riche ! Nourri des saloperies que la vie lui a fait connaître et expérimenter, des traversées du désert… La méditation, c’est sa vie, c’est la vie de Thierry Janssen. Il m’a touché. C’est une formidable conclusion.
 Justement, Aurélie Godefroy dit la même chose dans les premiers mots de sa conclusion à « Méditer, une médecine des âmes ».
 Aurélie Godefroy dans ces dernières pages nous montrent ensuite comme la méditation est aujourd’hui très urbaine, à la mode, connectée, branchée. Elle nous fait entrer dans un « bar à méditation », puis nous montre les applications smartphones qui aident à méditer, les succès de librairie…

 Bien que je ne sois pas d’accord avec certains propos des personnages questionnés, ou avec leur attitude, « Méditer, une médecine des âmes » est tout de même un excellent recueil sur le sujet de la méditation.
 J’ai été surpris à sa lecture, et j’ai découvert et appris des choses. La méditation est avant tout quelque chose que l’on fait sien. Il existe de nombreuses sortes de méditation, et ensuite, chacun se l’approprie. Dans « Méditer, une médecine des âmes », on découvre son application dans le champ médical, mais aussi dans la pratique religieuse, personnelle, et même éducative.
 Je vous le recommande donc chaleureusement, c’est un Coup de Coeur !
…et j’attends la suite !

Bonne lecture !

Zui Ho.

 

Aurélie Godefroy. Albin Michel. Méditation. Christophe André. Benoît Billot. Jean-Gérard Bloch. Daniel Chevassut. Thierry Janssen. Frédéric Lenoir. Fabrice Midal. Matthieu Ricard. Livre bouddhiste. Livre bouddhisme. Coup de coeur. Recueil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :