Olivier RAURICH – La voie du bouddhisme au fil des jours

Olivier RAURICH – La voie du bouddhisme au fil des jours : être, aimer, comprendre. Albin Michel « Espaces Libres ». 2014-2018. 7.70euros.

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/la-voie-du-bouddhisme-au-fil-des-jours-9782226400727

olivier raurich la voie du bouddhisme

Editeur : S’il est de mieux en mieux connu en Occident, le bouddhisme reste difficile à cerner. Est-ce une religion, une philosophie, une sagesse ? On découvrira plutôt ici un chemin qui passe par l’expérience personnelle et directe et qui nous aide à vivre plus pleinement. À rebours des ouvrages qui proposent de nous faire entrer dans le bouddhisme par la théorie, mais aussi des manuels qui prétendent nous livrer de pures « techniques » de méditation détachées de tout contexte, Olivier Raurich nous invite à vivre directement et simplement l’expérience du bouddhisme. L’ouvrage, qui s’articule autour d’exercices guidés de méditation, nous rend accessible les notions cardinales du bouddhisme comme l’interdépendance, le lâcher-prise et la compassion. Facile d’accès, dépouillé de tout dogmatisme, La Voie du bouddhisme au fil des jours se veut être le « mode d’emploi » que chacun aimerait trouver au début de son parcours.

*** Mon Avis ***

Deux bons amis pour vous faire découvrir le bouddhisme au quotidien

 

« Ce livre est dédié à la découverte, au fil des jours, des trésors reposant en chacun de nous, dans l’ombre du cœur de tous les êtres : la présence, la joie, l’amour, la compréhension. »
« Dans ces pages je retrace ma découverte, ma compréhension et ma pratique personnelle du bouddhisme dans le contexte occidental actuel » nous dit également Olivier Raurich, qui ajoute dans la conclusion page 215 : « ce petit livre n’est pas un traité, même succinct, de philosophie du bouddhisme, mais plutôt un témoignage personnel et un carnet de voyage, une inspiration sur le chemin de la vie« .

 J’ai découvert « La voie du bouddhisme au fil des jours » et son auteur, Olivier Raurich, presque par hasard. En cherchant un peu, on lit des commentaires élogieux à propos de cet opuscule, et cela a certainement contribué à cette réédition rapide en format poche.
 Pour quelqu’un comme moi qui connait et lit le bouddhisme depuis plus de vingt ans, je n’ai pas appris grand chose pour ce qui est du bouddhisme, mais par contre, j’ai apprécié la vision de l’auteur et sa manière de ramener le bouddhisme, de façon plutôt soft, dans le quotidien des lecteurs : Olivier Raurich fait cela quasiment comme s’il ne voulait pas déranger. 
 Olivier Raurich semble façonné par la douceur, la délicatesse, le calme, l’écoute du quotidien des lecteurs, agissant comme « l’ami de bien » tel que défini dans le bouddhisme. Sa bonté et sa bienveillance toutes bouddhistes pénètrent foncièrement chacun de ses propos et comme je l’ai dis : avec une certaine réserve. On se sent pris par la main, voir pris dans les bras, et j’ai rarement ressenti cela dans mes lectures bouddhistes. J’ai vraiment aimé cela ! Merci Olivier !
 Un peu comme si l’auteur voulait convaincre (et encore !) sans faire de prosélytisme appuyé – ce qui est encore bouddhiste en somme ! On comprend dès lors qu’avec une telle attitude, « La voie du bouddhisme au fil des jours » soit un succès de librairie.

 A sa lecture, on entrouvre les premiers voiles menant à la salle du Dharma : on progresse dans les pratiques que propose Olivier Raurich qui amène ainsi délicatement le Dharma dans notre vie quotidienne.
 Mais attention : ce n’est pas là le livre d’un maître bouddhiste, d’un Rinpoché. Non l’auteur s’inscrit dans une démarche humble et dans une dynamique de partage de sa longue expérience de bouddhiste auprès des traditions tibétaines.
 Il n’y a pas vraiment de prétention de la part de l’écrivain, si ce n’est celle de nous partager la joie qu’il y a à parcourir la voie bouddhiste, qui, selon moi est ce qui est arrivé de mieux à l’humanité…

 « La voie du bouddhisme au fil des jours » est articulé en quatre parties après l’introduction : Etre – Aimer – Comprendre – Guérir et transformer. Chaque partie est divisée en quelques chapitres. A chaque fois, l’auteur met à jour les problèmes du quotidien et propose des pratiques soft du bouddhisme.
 J’ai particulièrement aimé le chapitre sur le lâcher-prise, que je mets en pratique chaque jour… Ainsi dit-il page 68 : « La vie nous montre que le lâcher-prise est le chemin de la liberté et du bonheur, tandis que la crispation et l’entêtement mènent à l’échec et à la frustration ».
 On relèvera également qu’Olivier Raurich fasse appel dans Comprendre, aux Quatre Sceaux du Dharma : l’impermanence, l’interdépendance, le non-soi et « la nature profonde de l’être », ainsi qu’une incursion sur la mort et la fin de vie. Une belle manière qui nous ramène au réel du quotidien, car ces quatre aspect du Dharma sont le plus souvent ceux que les gens ne veulent surtout pas voir. Or, dans la voie du Bouddha, il est vital de les saisir.
 Cependant l’ouvrage m’a surtout plu à partir de la partie Guérir et Transformer, où « cette partie est à l’intégration des éléments abordés précédemment dans les différentes situations de la vie« . Olivier Raurich y détaille ce qu’il est nécessaire de mettre en place pour bien progresser dans une voie spirituelle : l’environnement, l’humour, la lenteur. Puis il nous parle brièvement « des temps d’aridité » de la pratique spirituelle, et du soutien aux proches. Il continue avec un chapitre plus épais sur « les voies de la résilience » et enfin, propose une journée idéale de pratique – ce qui est une très bonne idée pour qui début dans le bouddhisme ! C’est une chose que j’aurai aimé lire il y a bien des années !

 Nous avons donc là un ouvrage personnel de la part d’Olivier Raurich : modestement, il nous fait part des expériences de la voie bouddhiste comme il les a vécu. Il ne fait pas de son cas une généralité, mais un exemple envisageable, possible, plausible, pour quiconque débuterait dans la voie du bouddhisme.
 Simple, utile, accessible, bienveillant, amical : j’ai rarement lu des livres qui soient si sympathiques et offrant le Dharma du Bouddha avec tant d’ouverture. C’est un bon livre sur « la voie du bouddhisme au fil des jours » ! Un petit coup de coeur ! Je vous le recommande !

Bonne lecture !

Zui Ho.

Olivier Raurich. Albin Michel. Découverte du Bouddhisme. Bouddhisme tibétain. Quatre sceaux du Dharma. Livre bouddhiste. Livre bouddhisme.

PS : On notera qu’entre l’édition 2014 et celle de 2018, la préface de Sogyal Rinpoché, devenu personata non grata, a disparu – tout comme la présentation d’Olivier Raurich sur la quatrième de couv’ : « Olivier Raurich est un disciple de Sogyal Rinpoché, l’auteur du célèbre Livre Tibétain de la Vie et de la Mort, et son traducteur personnel. Il anime fréquemment des conférences, séminaires et retraites basées sur ces enseignements, et intervient régulièrement dans l’émission  » Sagesses bouddhistes  » de France 2 le dimanche matin.« 

Publicités

Un commentaire sur “Olivier RAURICH – La voie du bouddhisme au fil des jours

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :